ACTUALITÉS DU RÉSEAU L'Univers InPole

Comment financer votre projet ?

Vous souhaitez devenir franchisé, mais vous n savez pas comment financer votre projet ? InPole vous donne les clés pour réussir cette étape cruciale. Après ça, n’ayez plus peur d’ouvrir vos champs d’action. Bonne lecture. 

POUR PLUS D’INFORMATIONS : CONTACTEZ-NOUS !

 

#1  Financer son projet : 30% d’apport personnel minimum

Financer son projet de franchise nécessite un réel investissement de la part du futur franchisé. Droit d’entrée, redevances dès le premier mois d’exercice, respect de la charte imposée (taille de local, mobilier, …). Le franchisé doit donc réfléchir comment financer son projet, avant de se lancer dans l’aventure.

D’autant qu’avant de prospecter un franchiseur, le franchisé doit s’assurer de posséder 30% des fonds nécessaires au minimum. Cet apport fait d’ailleurs office de portail d’entrée pour financer son projet de franchise. Un montant inférieur peut parfois recevoir un avis de non-retour de la part de la franchise.

Cependant, certaines démarches peuvent donner lieu à un gonflement de votre apport personnel. En effet, grâce à la technique du « love money », vous avez moyen de renforcer le financement de votre projet, via des sommes octroyées par votre entourage.

Enfin, les prêts à taux zéro sont aussi considérés comme partie prenante de l’apport personnel. Délivrés par des organismes régionaux ou nationaux, ces prêts sont variés. Il y a l’Arce (Aide à la reprise et la création d’entreprise) mis en place par Pôle Emploi, le prêt Nacre (Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise). Ou encore les prêts d’honneur, via des organismes tels que Réseau Entreprendre ou Initiative France.

 

#2  Financer son projet, via le financement externe

Financer son projet de création en franchise peut être, sans aucun doute, onéreux. Effectivement, une ouverture sur deux coûte au franchisé plus de 100 000 €. C’est pourquoi financer son projet via des financements externes apparaît comme nécessaire.

Les banques sont en effet les premiers partenaires financiers des franchisés. Et ce, par le biais d’un emprunt bancaire ou d’un crédit-bail. A noter que comme nous le disions précédemment, les établissements bancaires ont tendance de plus en plus à privilégier les acteurs bénéficiant d’un apport personnel minimum de 30 % de la somme totale investie.

Ainsi, certains franchisés peuvent voir leur demande de prêt refusée. Mais pas de panique ! Il existe d’autres possibilités de financer son projet. Entre autres, le Prêt à la Création d’Entreprise (PCE) vous permet d’emprunter, sans caution personnelle ni garantie. Et ce, grâce au soutien de la BPI, qui peut garantir jusqu’à 70% du montant total prêté. A noter que ce prêt n’est envisageable que si votre projet n’excède pas un montant total de 45000 €.

 

 

 

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS ? CONTACTEZ-NOUS

 

Les conseils du franchiseur InPole : Ne vous lancez pas seul : se lancer en franchise nécessite préparation et accompagnement par des spécialistes. Et, surtout, soyez patient.